dimanche 15 novembre 2020

Mon ami Pissarro


Chaque jour, je me sers mes repas sur un plateau kitsch acheté peu après mon arrivée en France, lequel représente l'image d'un jardin au printemps avec des pruniers en fleurs, à Pontoise en 1877. L'image est presque identique à une reproduction encadrée du tableau d'un de mes peintres préférés, accrochée dans ma chambre d'adolescent. 

Camille Pissaro, Printemps, pruniers en fleurs, Pontoise, 1877
Crédit photo : Musée d'Orsay

Il y a long temps à cela, c'était en Tchécoslovaquie des années 60. Très jeune, j'ai adhéré à cet artiste à travers de lecture d'un livre que j'ai eu dans ma bibliothèque et qui s'appelé Doma ani sous, en tchèque. Il s'agit de biographie du peintre français Camille Pissarro, le plus important (à mon avis) des impressionnistes.

Bien que ce livre soit perdu, faute de mon exil, nous ne nous sommes pas quittés !

(15.11.2020)